TFM remet des Centres de Santé Lumbwe et Kilusonsa et le Pont Monvia à la population

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un de Centres de santé construits et remis par TFM à la population

Sous financement du Fonds Social Communautaire de TFM, deux centres de santé et un pont ont été construits respectivement à Lumbwe, Kilusonsa et Monvia. Ces ouvrages ont été officiellement réceptionnés au nom de la communauté  par leurs Excellences le Ministre en charge de la santé et des affaires sociales ainsi que celui de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural.

Constitué de 0,3% du revenu net des  ventes annuelles des métaux de cuivre et de cobalt produits par Tenke Fungurume Mining, le Fonds Social communautaire finance divers travaux d’intérêt communautaire à travers la concession. En l’occurrence, les domaines visés sont l’éducation, la santé, les infrastructures routières, l’assainissement du milieu ainsi que le renforcement des capacités. Ainsi, à l’invitation du Fonds Social Communautaire de TFM, en compagnie du maire de la ville de Kolwezi, deux ministres provinciaux ont effectué le déplacement de Fungurume le vendredi, 9 mai 2014, pour inaugurer les centres de santé de Lumbwe et de Kilusonsa ainsi que le pont sur la rivière Monvia.

Ministres provinciaux, Chefs coutumiers et population marchant sur le Pont nouvellement construit et remis par TFM

Maitre Guy Mbuyu, Directeur du Département Légal a, en sa qualité d’administrateur du Fonds Social, présenté les deux ouvrages, en rappelant, à propos de la remise du pont que : ”Sans désemparer, le Fonds Social va poursuivre son élan afin de désenclaver toutes les zones de la concession.” Ce pont mixte de 3,50 mètres de large et 21 mètres de long est capable de supporter une charge maximale de 30 tonnes. Les travaux ont duré 7 mois soit de septembre 2013 à avril 2014, il va aussi assurer l’ouverture de la partie Nord – Ouest pour permettre l’évacuation des produits agricoles.

Barthélémy Mumba Gama, ministre de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural, a exprimé sa satisfaction en ces termes : ”TFM, comme société minière en charge des responsabilités dans le développement socio-économique, a eu l’idée ingénieuse de créer un Fonds Social dans lequel plusieurs acteurs sociaux interviennent, j’ai cité la société civile, l’Etat et l’entreprise TFM, pour concevoir et réaliser ensemble ces projets qui ont un impact visible sur les communautés locales. Des écoles, on en parle, des hôpitaux, on va inaugurer quelques-uns, des routes, tout cela contribue à l’amélioration des conditions de vie de la communauté locale de sa concession et à leur faire partager le bénéfice de la jouissance de ces richesses naturelles. Concilier les intérêts des différents acteurs sociaux dans une structure de concertation, n’est-ce pas là un modèle que d’autres sociétés minières doivent adopter ?”

Deux ministres provinciaux du Katanga dans une salle d’un des Centres de santé construits et remis par TFM

Il sera relayé par son homologue en charge de la santé et affaires sociales, Augustin Ndjoloko.  En réponse à  maitre Guy Mbuyu qui venait d’évoquer l’engagement pris par la société d’accompagner la communauté de la concession et de la province afin d’améliorer ses conditions de vie, le ministre Ndjoloko a dit : ”La société TFM, ce n’est pas la première fois de nous avoir appuyés et assistés pour nous amener  à rejoindre le programme de modernisation de notre pays dans tous les domaines : éducation, santé et hygiène, agriculture, routes, etc. Aujourd’hui, au nom du gouverneur de province, Moise Katumbi Chapwe, nous tenons à remercier la société TFM au Katanga, grâce à cette construction qui est vraiment impeccable et durable. Je vous prierai de garder soigneusement ces patrimoines et d’en faire bon usage.” Il faut noter qu’en plus de la construction de ces deux centres de santé, le Fonds Social Communautaire TFM a aussi donné des équipements médicaux et non médicaux, des produits pharmaceutiques pour la viabilité de ces centres qui font aujourd’hui la joie pour toutes les communautés.

La prise en charge effective par TFM de ses responsabilités sociétales en fait l’une des entreprises minières les plus en vue en République Démocratique Congo. Sa présence dans le pays influe positivement sur le développement social qui va de pair avec les objectifs et priorités du gouvernement.

TFM Communications.

Related posts

Leave a Comment