Paris élude la nationalisation de Florange, Mittal investira

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

PARIS (Reuters) – Le gouvernement français a annoncé vendredi soir un accord avec ArcelorMittal sur l’avenir de Florange, évitant ainsi d’avoir à exécuter sa menace de nationalisation du site sidérurgique mosellan. Le Premier ministre a annoncé que le géant de l’acier acceptait d’investir 180 millions d’euros sur cinq ans dans la partie transformation de l’acier de Florange, mais les hauts-fourneaux du site ne seront pas rallumés.