La Coalition TOUS POUR LA RD-CONGO recommande un ”appel d’offres fermé” et urgent pour les majors aurifères sur les actifs miniers de SOKIMO dans le respect du Code Minier.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kinshasa, le 30 juillet 2020.

N/Réf : TPRDC/041/2020.

Monsieur le Président de la République et Chef de l’Etat,

Concerne : Exploitation des actifs miniers de la SOKIMO

Notre Coalition remercie Votre Excellence et Son Excellence Monsieur le Premier Ministre pour l’intérêt que vous accordez au ‘’Dossier SOKIMO’’ selon le compte rendu du Conseil des Ministres du vendredi 19 Juin 2020, et plus particulièrement l’attention particulière que vous accorderez à cette correspondance sur le développement des actifs de cette entreprise aurifère du Portefeuille de l’Etat dont l’économie et la sécurité nationales de notre pays a urgemment besoin en cette période de crise économique mondiale causée par la Covid-19 avant qu’il ne soit trop tard.

En effet, après les dénonciations et le rejet total objectivement motivés par différentes couches de la population congolaise (élus nationaux et représentants des populations du Haut-Uélé et Ituri, organisations et plateformes de la Société Civile, médias) du bradage dit ‘’Cession irrégulière et illégale’’ des gisements au spéculateur boursier sans muscles financiers ‘’AJN Resources’’ pour un listage en bourse absorbant les parts non diluables de l’Etat, détenues par SOKIMO dans différents partenariats sur les actifs enviés par monsieur Klaus Peter Eckhof qui est un Trader (spéculateur) et non un investisseur minier, en violation de l’Article 71 literas b, c, d, e, f, g et h du Code Minier, il est plus que temps que la République traite directement avec des vrais investisseurs miniers qui ont une capacité financière éprouvée, ayant de l’expérience et de l’expertise minière avérées dans l’industrie aurifère, capables de développer un projet minier dans un environnement austère et dans un court timing convenu avec le gouvernement, jouissant d’une réputation favorable à l’adhésion des populations locales.

De ce fait, prenant en compte les cours mondiaux de l’or et les projections pour les dix prochaines années, les propositions et souhaits des élus des provinces dans lesquelles SOKIMO possède des gisements (nous annexons à la présente la copie de la déclaration politique des parlementaires de la Province du Haut-Uélé du 24 juin 2020) ; les recommandations faites au Ministre du Portefeuille et à la Direction de cette Entreprise Publique par la Commission ‘’Environnement et Ressources Naturelles’’ de l’Assemblée Nationale ; du besoin urgent de développer des projets miniers créateurs d’emplois et du développement communautaire localement, contributeurs à la sécurité des personnes et des biens comme il en est de Alphamin dans le Territoire de Walikale (Nord-Kivu) et de Kibali Gold Mines SA dans le Territoire de Watsa (Haut-Uélé) ; de l’intérêt manifesté et offres faits il y a trois ans à propos des gisements de Zani, Kodo, Kibali-Sud par certains ‘’Majors’’ parmi les ‘’TOP 5’’ (BIG FIVE) mondiaux du secteur aurifère dont certains ont déjà expliqué à Votre Excellence leur vision et disponibilité de continuer à développer les mines qui seront mises à leur disposition et en se diversifiant au pays, il est judicieux et patriotique que notre Etat évite le gré à gré et recourt à un ‘’appel d’offres restreint’’ seulement avec les ‘’Majors’’ du secteur disposés d’investir au pays, en tenant compte de leur historique et surtout de la capacité de développer rapidement une mine,  en vertu de l’Article 33 al. 1er, 2, 3, 4 et 7 de notre Code Minier.

Excellence Monsieur le Président de la République, les populations du haut-Uélé et de l’Ituri ainsi que des experts du développement communautaire et économie politique avec lesquels nous échangeons sur le développement économique et la sécurité du pays dans le respect de votre vision politique ‘’Le peuple d’abord’’ sont tous rassurés qu’un projet minier urgemment développé dans cette contrée contribuera à la fin de l’insécurité grâce aux emplois directs et indirects en Ituri. Notre Coalition vous prie d’en tenir urgemment compte avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Rassurés de votre souci de voir tous les coins du pays se développer et les congolais bénéficier de leur Or de SOKIMO aussitôt pour la relance de l’économie nationale après COVID-19 comme le font les autres nations du monde, nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Pour la Coalition,

Ernest MPARARO                                                           Franck FWAMBA

Secrétaire Exécutif de la LICOCO                                    Coordonnateur de TPAMC

Henri MUHIYA

Secrétaire Exécutif de la CERN/CENCO

Related posts

Leave a Comment