La Société de Surveillance Minière (SSM) : Un Laboratoire et une Référence Congolaise

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En 2005, lorsque des jeunes cadres congolais du Katanga créaient la Société de Surveillance Minière (SSM), un laboratoire dédié à l’analyse chimique des minerais extraits en vertu d’un droit minier de la République Démocratique du Congo (RDC), la détection et la quantification de toute autres substance minérale associée l’analyse des métaux, l’analyse des alimentations des usines, l’analyse des rejets et  effluents usines et toutes autres analyse en rapport avec une activité minière de recherche, d’exploitation ainsi qu’environnementale, peut-être ils ne savaient pas que leur génie créateur venait d’offrir au pays…